Nubia

Cité monde ou les guildes font loi. L'histoire sera réécrite...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Emee Yummy (Malice Xarann)

Aller en bas 
AuteurMessage
Emee

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 26
Race : Drow
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Emee Yummy (Malice Xarann)   Dim 1 Avr - 20:43

Nom :
Emee
Malice

Prénom :
Yummy
Xarann

Age: 17

Description physique : (pas de « voir l'avatar » faire au moins 5 lignes)

Caractère du personnage : (faire 5 lignes également.)

Biographie :
Emee (prononcé Imi) naquit dans une famille noble d'humain. La richesse de cette famille avait en grande partit était acquis grâce au don de voyance que contenait la grand mère. Les prévisions étaient tellement exactes qu'elle valait de l'or, et cette grand-mère avait prouvé qu'il était impossible de changer son destin. Seulement, en vieille femme qu'elle était, elle finit par mourir de vieillesse... Sa fille, ayant peur pour leur fortune, et ne possèdent aucun dont utile aux autres, eut peur pour leur fortune. Les dont étant transmis de génération en génération, elle se chercha un mari, fermant les yeux sur son caractère, tout ce qu'elle voulait, c'était un enfant ! Et son mari lui donna pour première enfant une fille, qui naquit avec les cinq sens, soit une fille sans pouvoir. Car dans cette famille, avec les pouvoirs se transmettaient les handicaps, comme une malédiction. Plus le handicap était élevé, plus le pouvoir était grand. En général, les filles naissaient sans odorat, et les garçons avec une ouïe qui laissé à désiré.

En rage de n'avoir enfanté une jeune prodigue, la mère demanda à son mari un autre enfant. Cette fois, elle mit au monde des triplets, deux filles, Emee et Amy, et un garçon, qui se nomma Omi. Après les premiers mois de vie de ces trois la, la jeune mère s'aperçut qu’Omi était totalement sourd, qu'Amy ne possédait aucun odorat, et que Emee, grande première, était non voyante.

La mère plaça un espoir démesuré en Emee, et délaissa ses autres enfants, la plus âgée, aîné de deux ans, ne possédant aucun pouvoir, du s'occuper de deux autres, qui nourrissaient une jalousie sans précédent pour Emee, dont la mère semblait impatiente de découvrir le don. Cependant, bien que les dons des deux autres furent vite découverts, un dont d'hypnotisme pour Omi, et un don de passe muraille pour Amy, les pouvoirs d’Emee tarder a se faire découvrir. Et la mère continuer d'ignorer les deux autres, alors que leurs dons mûrissaient de 4 ans, et qu'ils atteignaient donc l’âge de 10 ans. D'ailleurs, aux dix ans d'Emee, celle-ci ne semblait développer aucun pouvoir. Et tous dans la maison, sauf la mère, se mirent à douter qu'elle en ait.

De plus, la jeune Emee était très secrète, elles parlait peu si ce n'est à sa mère, et s'entrainent tout le temps. La mère dilapidée bientôt toute la fortune dans des spécialistes d'arts martiaux pour sa fille.


Douze ans, la jeune fille inscrit pour toute cette année un air nostalgique sur son visage. Toujours rien pour ces pouvoirs, une haine incroyable est ressentie par ses frères et sœur à son encontre. La petite est traité comme une reine, et faute de moyen pour garder sous son aile des domestiques, la mère assigne à chaque enfant, sauf emme, une tache ménagère journalière. Enrageant en préparant le déjeuner de « madame Emee», les enfants projetaient même de l'empoisser pour sauver l'avenir familial. Il voyait en elle le démon qui aspirait toute leur richesse, le monstre qui les amenait a tout ceci !

Le projet d'empoisonnement fut finalement réalisé, au prix de toute leur économie, ils achetèrent un poison particulièrement efficace et redoutablement indétectable. Amy amena elle-même ce petit déjeuner spécial a sa sœur, posant le plateau sur la table de chevet de sa sœur, à première vue endormi, elle attendit son réveil, pour être sûr que le plan marche. Emee se réveilla peu de temps après, et, observant sa sœur, elle lui dit :

« Il fait bon observer la déchéance humaine, aujourd'hui. »

« Sans doute... »

Lui répondit sa sœur, toute bouleversée. Emee parcouru la pièce de ses yeux d'aveugle, et, comme cherchant les yeux de sa sœur, lui demanda de la regarder, de s'encrer dans ces iris aveugles. La sœur, bouleversée, obéit comme elle l'avait toujours fait. Emee posa doucement sa main sur le visage de sa sœur, ce dernier pali de manière inquiète, un flux important d'énergie vitale passa d’Amy, à Emee... La sœur sans odorat tomba à terre, morte.
Ce décès n'affecta la mère que par le fait qu'Emee avait découvert ses pouvoirs, perde son enfant ne lui fit rien, et elle ne passa même pas a l'enterrement. Elle eut un nombre incalculable de discussions avec Emee, pour savoir comment elle avait réussi à la tuer.

« Tu le sauras bientôt... mère, patientes encore un peu. »

Avec le temps, Emee ne lui dit toujours rien, Omi et le premier enfant de la famille avaient le cœur brisé par tout cela. Seul leur lien de fraternité si fort les raccroché encore à la vie. Quand ils le purent, ils s'en allèrent de cette maison, la mère ne s'en soucia pas, bientôt... Bientôt sa fille Emee allait faire sa fortune ! oui très bientôt... elle devait être patiente, toute cette misère ne sera pas inutile, au bout du compte, l'attention qu'elle avait portée à Emee ne lui serait pas inutile !

Finissant d'hypothéquer tous ces biens, la mère n'eut plus rien à elle, et Emee ne lui disait toujours rien, la laissant vainement espérée. L'état de la maison ce dégradé de joue en jours, n’étant plus entretenu par personne, un doux matin d'été, Emee se mit a table avec sa mère, j'oublier le père dans toute cette histoire, au caractère mauvais, il avait laissé la mère seule des les premières années de vie d'Emee, qui ne l'avait donc jamais connu.
Donc, reprenons notre histoire, un doux matin d'été, Emee se mit à table avec sa mère, regardant son assiette presque vide, elle lui dit, du haut de ces 16 ans :

« Mère, je vais te dire, ce qui, en cette matinée de septembre, est arrivé à ta fille. Tu sais, comme tout le monde ici, que ce monde est empli de magie, ce que tu ne sais pas, c'est ce qu'il y a écrit dans les livres sur mon armoire (elle est aveugle donc tout est en braille, pour ceux qui n'auraient pas suivi). Dans la plupart de ces livres se trouvent de puissants sortilèges applicables uniquement par des non-voyants. Le sortilège que j'utilisai ce jour-là, pour tuer ta fille, ne s’opère qu'entre deux personnes unies par les liens du sang. En croisant mon regard, elle a scellé son destin, et par-dessus tout, elle a accroît ma force. Mère, ce jeu était amusant, mais t'utiliser ne m'amuse plus, cet endroit devient trop miteux pour moi. Je pars. Suicide-toi, pour mon bonheur »

La mère ne put rien répondre, et, seul dans sa misère, elle se suicida... Obéissant, se soumettant encore au vœu de sa fille... De son démon... Du reflet du chaos qu'elle avait laissé s'installer.



Emee. Que devient-elle ? Vous demandez-vous pourquoi cette jeune fille a deux noms ? Cette question vous a peut-être traversé l'esprit... Et je me dépêche d'y répondre. Emee, après avoir vu sa famille décimer, grâce à elle dirons-nous, partit sur les routes. L’aveugle marchait en suivant son instinct, son ouïe très développer l'aider beaucoup !
L’aveugle se retrouva sur un marché d'esclave, ou elle se vendit. Ce fut une riche matriarche, sentant les auras, qui l'acheta. L’offrant comme esclave a sa fille, Malice. Cette dernière avait demandé à sa puissante maman un cadeau puissant, et cette esclave, emme, libéré un flux important d'énergie. (l'énergie prise à sa sœur)

Les deux filles se lièrent d'amitié, enfin, Emee avait déjà son plan. 1 an au coté de malice à la servir suffit a la mettre en confiance ! pourtant, un an drow c’était tellement insignifiant ! l'handicap d’Emee y était sûrement pour beaucoup.
Les deux filles finirent par partager la même chambre, le lendemain, emme assassina la drow et prix son apparence, sachant exactement ce qu'elle avait a faire pour ne pas se faire prendre, elle l'avait vu.

« Malice ! ou... ou est... Emee ? »

Demanda la mère drow, un peu affolé pour cette petite qu'elle affectionner beaucoup, avec un léger sourire, Malice lui dit :

« Parti. »

Les ennuis allés commencer, car la vraie malice était voyante. Dans sa transformation, se serra sûrement la plus dure...

Pouvoirs : Durant un sommeil paradoxal, perçoit le passé, le présent, et l'avenir des personnes alentour (dans un rayon de 10 mètres) en clair, la vie de cette personne lui apparaît en rêve si elle se trouve dans la même pièce.
capacité de prendre l'apparence des personnes dont elle a rêvé (grâce au pouvoir précédent)

(ces deux pouvoirs sont infaillible, sa métamorphose est parfaite, et ses visions très précises) Very Happy

[je terminerai plus tard]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Emee Yummy (Malice Xarann)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N'y voyez pas malice ...
» mon jouet (patrol)
» Henry, plein de malice
» histoire de minou..et de rasoir...n'y voyez pas malice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nubia :: Hors jeu :: Archives-
Sauter vers: